Le BLOG
Determine
Empowering Decisions
décembre 6, 2016

La gestion du processus Source to Pay à l’ère des ERP «postmodernes»

La gestion du processus Source to Pay à l’ère des ERP «postmodernes»

Les technologies d’entreprise ayant évolué avec l’avènement des ERP, il en a été de même de la nécessité pour les organisations de comprendre comment les adopter dans un contexte postmoderne. Le processus Source to Pay n’y fait pas exception.

L’ERP, le système miracle des années 1980

Au début des années 1980, beaucoup considéraient les progiciels de gestion intégrés, ou ERP, comme le remède miracle à toutes les difficultés rencontrées avec les systèmes MRP. L’ERP allait résoudre les problèmes des organisations qui cherchaient à gérer toutes les solutions logicielles distinctes au sein d’un cadre informatique unique, et donner une meilleure visibilité sur la façon dont toutes ces fonctions collaboraient.

En tant que consultant ERP, j’ai pu assister au début des années 1990 à l’euphorie que suscitait au sein de nombreuses organisations la gestion de fonctionnalités multiples — comme celles concernant les RH, la chaîne d’approvisionnement et la finance. Je me souviens d’une conversation à ce sujet avec Dave Duffield, co-fondateur et premier président de PeopleSoft et, plus récemment, co-fondateur de Workday, à Pleasanton, en Californie.

À cette époque, il était courant de l’entendre, lui et d’autres experts, parler de la façon dont les ERP allaient révolutionner le secteur informatique. Le marché était obnubilé par la proposition de valeur selon laquelle les entreprises pourraient relier et exécuter tous leurs processus sur une seule plateforme.

Le manque de souplesse, le coût élevé et l’ergonomie vieillissante: les limites de l’ERP

Toutefois, cette promesse ne s’est pas toujours réalisée, du fait d’une souplesse d’intégration limitée, d’interfaces utilisateur peu ergonomiques et du coût souvent élevé du déploiement sur site qui pouvait durer des années (en particulier, les histoires sur la guerre SAP sont légion…).

Une nouvelle façon de penser avec l’ère des ERP « postmodernes »

De nos jours, dans ce que beaucoup, dont Gartner, appellent l’ère des ERP « postmodernes », nous savons que le monde de la technologie d’entreprise concernant le processus Source to Pay a besoin d’une nouvelle façon de penser pour aborder la technologie dans le contexte du Cloud.

Il suffit de jeter un œil aux dernières actualités — et notamment à la récente acquisition de Netsuite par Oracle, pour se rendre compte de l’importance de l’impact du Cloud sur les acteurs traditionnels du secteur des ERP, le Cloud étant considéré désormais comme un aspect crucial de leur stratégie. L’ambition de tout intégrer au sein d’un cadre informatique unique est toujours là.

Mais aujourd’hui, les organisations reconnaissent de plus en plus que les exigences d’optimisation et de remettent souvent en cause les arguments en faveur de l’utilisation d’un ERP pour gérer tous les processus au sein d’une suite classique. Pour insister sur ce point, selon un récent article de CIO Review, «Dans le monde des ERP postmodernes, la suite ERP classique est décomposée en un ensemble plus [lâche] de fonctions d’entreprise intégrées. Les éléments constituent l’ensemble, et ce n’est pas l’ensemble (ou la plateforme) qui se compose des éléments.»

Pour les personnes impliquées dans les achats, les évolutions depuis l’avènement des ERP ne doivent pas être sous-estimées, et notamment :

  • le développement d’API ouvertes dans le Cloud pour l’intégration d’entreprise ;
  • l’évolution de l’Internet des Objets, avec des applications pour la mobilité et des applications métier ;
  • l’entrée de la technologie dans le nouveau millénaire et l’accent mis sur une hyper facilité d’utilisation ;
    et l’émergence des fonctions Achats/Gestion fournisseur comme impératif opérationnel.

Dans ce contexte, l’une des principales priorités actuelles des services achats est d’intégrer le fait qu’une réponse plus appropriée aux promesses des ERP peut aujourd’hui être apportée par les plateformes spécialisées dans les solutions Source to Pay, qui se dissocient d’un état d’esprit purement ERP. Intégrées sur une plateforme Cloud, ces solutions peuvent en parallèle s’interfacer facilement à un ERP et fournir des fonctionnalités optimisées pour satisfaire le besoin impérieux de générer des économies, gérer le risque et améliorer la conformité — la conformité de la chaîne d’approvisionnement et celle applicable aux utilisateurs internes pour l’ensemble de l’entreprise.

La nécessité de gérer des flux de travail complexes dans le domaine des achats en ayant une visibilité sur l’intégralité du cycle Source to pay a généré une demande pour les plateformes intégrant des suites logicielles — ou si vous préférez les mini ERP.

La plupart des organisations ont l’intention d’utiliser ces technologies pour la totalité du processus Source to Pay.

En réalité, l’ensemble du marché a répondu par des consolidations et un développement rapide, comme l’a fait Determine (si l’on regarde le passé récent avec la fusion de Iasta, Selectica et b-pack).

Pourtant, même dans le nouveau monde des plateformes Cloud, de nombreux acteurs peinent à obtenir l’acceptation des utilisateurs et à assurer la conformité. Ils éprouvent des difficultés à garantir que les solutions sont en ligne avec les attentes des clients. L’impossibilité de répondre aux attentes des utilisateurs, à obtenir leur acceptation, ainsi qu’à garantir la conformité, signe l’arrêt de mort de nombreuses mises en œuvre de suite.

* En nous fondant sur les nouveaux défis que nous identifions à l’ère des ERP « postmodernes », nous faisons part de nos réflexions dans notre dernier microsite en ligne (en anglais), Source to Pay Advanced by A Business-Centric Cloud Platform. Dans cette lettre d’information en ligne, nous expliquons le contexte et traçons des perspectives, en présentant les travaux de recherche de Gartner qui expliquent comment aborder ce nouveau monde complexe et comment la plateforme Cloud de Determine surmonte les défis associés au déploiement à grande échelle du processus Source to Pay.

Pour plus d’informations sur nos solutions Source-to-Pay intégrées à notre Plateforme Cloud, n’hésitez pas à nous contacter ou à demander une démo gratuite.